... NOS RENDEZ-VOUS 2020

SAMEDI 28 MARS 2020

COMMENT SOMMES-NOUS ACCUEILLIS DANS L’AU-DELÀ : par Mme Annie Lombart
Lors de cette conférence Mme Lombart nous proposera d'abord une description des différents corps dont nous sommes constitués ainsi que de leur transformation une fois séparés de notre corps de chair.
Elle abordera ensuite les réactions que chacun pourrait éprouver à la séparation du corps.. puis sa vision du passage, du tunnel et du nouvel "état-lieu" vibratoire, les rencontres éventuelles, le comité d'accueil en fonction de chacun. Qui vient? Pourquoi... Des exemples concrets les plus souvent rencontrés, les réactions de défunts les plus courantes... Beaucoup se demandent si nous pourrons y retrouver nos animaux...
Mme Lombart parlera enfin des questions qui nous seront posées là-haut et par qui; ainsi que des conséquences sur l'entité que nous serons devenue. Que devrions nous faire avec tout cela maintenant... de notre côté, personnes vivantes, quelle doit être notre attitude vis à vis de nos défunts?
Venez avec nombreuses questions sur l'accueil en l'Au-Delà, Mme Annie Lombart partagera, avec nous, toute sa connaissance acquise de longue date.

La partie expérimentale sera également assurée par Mme Annie Lombart
Mme Annie Lombart est médium depuis toujours. Ses premiers souvenirs d’enfance sont emprunts de ressentis, de visions dont personne autour d’elle ne bénéficie. Elle entend ce que personne n’entend. Quelques années plus tard, et sans doute pas par hasard, elle est victime d’une NDE, (en français : Expérience de Mort Approchée). Cet événement lui permit de découvrir l’autre côté du miroir. Elle connaît donc bien le domaine de la vie après la mort. Les nombreux témoignages qu’elle obtient de nos défunts lors de communications médiumniques depuis des années complètent ses connaissances sur la vie après la vie. C’est en 1990 qu’elle crée et préside avec Roland Tavernier l’association “Le Chaînon du Hainaut Valenciennois” qui aidera à la connaissance de l’au-delà. (Mr Tavernier avait lui-même auparavant présidé le Chainon de Douai durant une dizaine d’année dans la lignée de ses nombreux prédécesseurs). 
Plus tard cette association prendra le nom de “Présence et Culture”... (lire la suite)

SAMEDI 18 AVRIL 2020 ... ATTENTION CHANGEMENT DE LIEU - D'HORAIRE

Afin de vous accueillir dans les meilleures conditions possibles pour écouter Mme Chantal Lafont
Pour cette fois nous vous attendrons dès 13h15 au :
THÉÂTRE COMÉDIE DE LILLE  204 rue Solférino,
Entrée: 31 PLACE SÉBASTOPOL, porte rouge. (ce n'est pas le Théatre Sébastopol)
Du Métro: République-Beaux Arts -> puis remonter la rue Inkermann
De la Gare: -> Tout droit: Remonter rue Molinel, Place République, et rue Inkermann
Frais de participation : 10 €

NOUS NE FAISONS PAS DE RÉSERVATION

LA PENSÉE POSITIVE  Par : Mme Chantal Lafont
Cette fois Chantal nous instruira de sa vision sur la pensée positive...

Partie expérimentale : Mme Chantal Lafont
À 17 ans, lors d’un accident de voiture, elle passe au travers du pare-brise et, entre la vie et la mort, aux urgences de Montpellier, elle fait une Expérience de Mort Approchée (NDE). A son réveil elle raconte tout ce qu’elle a vécu aux infirmières : elle a vu sa grand-mère, son chien de quand elle était petite, elle a vu l’autre côté et n’en a rien oublié.
De cet événement, ce qui l’a le plus choquée, c’est cette rencontre avec sa grand-mère. Elle courrait vers elle et grand-mère lui disait non, elle croisait les bras pour faire barrage. Chantal ne pouvait pas comprendre qu’une mamie tant aimée se refuse à elle de cette façon, quelque chose n’était pas normal et ça l’a, en vérité, beaucoup marquée.
Bien évidemment cette NDE n’était pas là par hasard, elle a augmenté ses ressentis. Tout a été amplifié. Tout a augmenté par pallier et a évolué doucement. 
Depuis, Chantal a croisé des milliers de personnes, vivantes ou décédées. Elle ne donne aucun cours, seulement des conférences. Elle veut aider les gens à l’ouverture spirituelle. Son but, on peut dire aussi sa mission, c’est d’une part, aider les personnes endeuillées, et d’autre part, éveiller spirituellement les gens qui le désirent. Qu’ils comprennent qu’il y a autre chose.
"Il faut informer et ne pas tout garder pour soi. Il faut informer, partager, donner et recevoir".... (lire la suite)
 ​Elle reçoit sur rendez-vous.

OÙ DONC FAUT-IL SE RENDRE POUR CETTE RENCONTRE

 

SAMEDI 23 MAI 2020

LA COMMUNICATION ANIMALE, L'ÂME DES ANIMAUX : Mme Danielle Semelle  
Les animaux ont une âme : âme groupe d'insectes, âme individuelle des gros animaux... On peut communiquer avec tout ce qui vit et tout particulièrement avec les compagnons proches de l'homme : chiens, chats... Danielle terminera en nous faisant part de son expérience exceptionnelle avec le Briard qui a partagé 14 années de sa vie et qui continue à l'aimer... depuis l'au-delà ! Cette conférence sera enrichie de photos.
Mme Danielle Semelle, Scorpion ascendant Lion, a fait un jour le choix de changer de vie; de quitter sa confortable existence en entreprise pour aller explorer des domaines dits ésotériques comme : l'astrologie, la géobiologie, le Feng-Shui, etc... C’est en 1990 qu’elle fait sa première conférence à l’occasion de la sortie de son livre “ABC de la géobiologie”. Elle apprécie les échanges lors de ces conférences, il se passe des choses nous dit-elle. Depuis ce moment Danielle sillonne la France par monts et par vaux afin de partager ses connaissances avec chacun de nous. Au fil du temps Danielle travaille sur elle, sur sa philosophie de vie dirons-nous, les sujets d’intérêt se diversifient, la géobiologie est abandonnée. Mais ce fut une première étape qui lui a permis d’apprendre, d’appréhender le “Ressenti” car lorsqu’on pratique la radiesthésie on est dans le ressenti. Une première étape aussi, qui la conduisit vers l’Egypte puisqu’elle devait effectuer des travaux de géobiologue. L’Egypte, une révélation, un pays ressenti comme son habitat premier. C’est vers l’an 2000 que Danielle sent un basculement...
(lire la suite)

Dan semelle

Partie expérimentale : par Loïc  - ATTENTION - Il faut une photo de défunt.
Loïc nous vient de la région parisienne. Comme la plupart des médiums que nous recevons il faut le dire, il a ce sixième sens depuis tout petit. Ce don, Loïc l’a accepté sans problème. Il le pratiquait doucement... quelques voyances avec un tarot, jusqu’au jour de l’accident de moto où toute la vie a changé. Loïc avait une trentaine d’années, il fit une courte NDE, (expérience de mort approchée) et là tout s’est vraiment développé. Il s’est senti de plus en plus attiré par tout ce qui est médiumnité, spiritisme etc... Et les voyances qu’il pratiquait ce sont orientées plutôt en contact avec les personnes décédées. Loïc, contrairement cette fois à la plupart des médiums que nous recevons, a grandi seul en médiumnité. Non il n’a pas rencontré un jour La personne Guide. Non il n’a pas était pris en main et accompagné. Son don a grandi seul, avec le temps et au fil des salons que Loïc pratiquait. Il a commencé à entendre les prénoms des défunts, à entendre des détails de vie de ces personnes, ensuite leur message et, tout correspondait. Le plus marquant pour Loïc restera... (lire la suite)

SAMEDI 27 JUIN 2020

UN APRÈS MIDI CONSACRÉ EXCLUSIVEMENT À UNE EXPÉRIMENTATION MÉDIUMNIQUE.
DES MÉDIUMS SONT INVITÉS À COMMUNIQUER AVEC VOS DÉFUNTS : 

Avec : Fabienne
Fabienne fait depuis longtemps de la médiumnité publique et a délivré déjà, des milliers de messages. De toutes ses rencontres elle reste marquée toujours quand une personne arrive en larme, quand elle ressort en larme, mais avec de petites étoiles dans les yeux et avec le sourire. L'objet de ces communications est d'apporter un soulagement aux personnes endeuillées avant tout. Pour elle, délivrer des messages de défunts ne laisse pas place à la prédiction de l’avenir. Ce n’est pas le but. Mais si lors de ces messages, elle a connaissance de phénomènes qui vont arriver, elle vous dira ces phénomènes car elle se sent toujours tenue, par déontologie, de vous en parler puisqu’ils peuvent être éclairant.... (lire la suite)

 

Fabienne

Avec : Mme Laurence Barré
Laurence a toujours su au fond d’elle même ses capacités extra-sensorielles. Elle n’aime pas le terme de don. Nous dirons donc capacité. Elle en a eu des preuves évidentes lors du décès de sa maman lorsqu’elle avait 11 ans, et au décès de son père quand elle en avait 22. En effet ses parents lui sont apparus et lui ont parlé chacun à leur tour lors de ces événements dramatiques pour la jeune fille qu’était Laurence. À l’époque elle ne fait pas état plus que ça de ses dispositions particulières, elle vit ce cadeau du ciel avec bonheur et sérénité. Elle l’a toujours accepté sans peine, elle était même en demande !
Ce “cadeau” lui a permis d’avancer dans la vie, d’être dans la compréhension. Il lui a permis d’être convaincue de la continuité de l’existence après la mort physique.
Mais c’est seulement à l’âge de 33 ans qu’elle prendra conscience de sa médiumnité vraie... (lire la suite)

Avec : M. Pascal Capron
Pascal nous vient de la région du Douaisie. Je l’ai vu personnellement grandir dans sa médiumnité et contrairement à la plupart des présentations, Pascal n'est pas médium depuis toujours, tout petit déjà etc... Non, Pascal se souvient seulement que vers une douzaine d’année, il a souhaité devenir médium. Ce devait être un souhait assez intense pour qu’il s’en souvienne encore aujourd’hui, mais à l’époque ce souhait s’est endormi doucement, il avait sa vie à construire autrement. Jusqu’au jour, précisément le 4 décembre 2008, assez marquant pour qu’il retienne aussi cette date, il travaillait sur ordinateur, celui-ci bug d’un coup, il se bloque, il se fige, la souris ne répond plus, plus rien ! Pascal entend alors distinctement les hauts-parleurs de l’ordinateur lui dire d’une voix d’adolescente, je te remercie, je veux te remercier. Grosse surprise et grosse incompréhension, Pascal reste figé quand une deuxième fois, cette fois avec son épouse à côté comme témoin, la voix reprend ses remerciements, puis une troisième et dernière fois à la suite de quoi l’ordinateur reprend sa connexion internet et son fonctionnement normal... Une transcommunication inattendue qui laisse pantois tout le monde. Bien sûr concommitament une foule de questions... (lire la suite)

SAMEDI 25 JUILLET 2020

LES ENFANTS DANS L'AU-DELÀ  : par Andy
“C’est une conférence qui fera sans nul doute, beaucoup de bien aux parents en deuil d’enfants. Nous avons en effet beaucoup de choses à apprendre des enfants de l’au-delà. Il faut savoir que c’est un plan dimensionnel particulier, et il y a beaucoup de choses qui peuvent être comprises tout en sachant que l’on acceptera jamais le départ d’un proche, d’autant plus d’un enfant.”  Andy
Andy essaiera de nous expliquer pourquoi les choses se passent de la sorte, différemment de l’ordre établi par tous. Il témoignera de la persistance des sentiments des deux côtés du miroir. Ce me semble important de savoir tout cela.

Andy nous vient du Haineau, de la région de Charlerois près de Mons. C’est vers l’âge de 5 ans qu’il lui apparaît des manifestations diverses, il voit des gens. Pour ce petit garçon c’était un peu bizarre, on le touchait, on lui parlait à l’oreille, c’était compliqué. Étant né dans une famille de médiums spirites depuis 4 générations, au début on a voulu le préservé de cela, plus tard, vers 14 ans, ce fut plus facile pour lui. Il fut pris en charge et guidé dans sa médiumnité plus particulièrement par une tante qui est devenue la rencontre marquante pour cette guidance. Il fut définitivement convaincu de l’existence de l’après vie lors d’une rencontre bouleversante avec une médium qui lui a confirmé qu’il était bien en communication depuis toujours avec son grand-père. C’est là la véritable prise de conscience pour le jeune Andy qui préfère d’ailleurs dire : "les gens de l’autre côté" plutôt que dans "l’au-delà", car ils sont finalement tout à nos côtés.... (lire la suite)

SAMEDI 26 SEPTEMBRE 2020

COMMUNIQUER AVEC NOS ANIMAUX   par Mme Flavie Flamant
Médium n'est pas vraiment le terme qu'utilise Flavie. Elle préfère se dire simplement connectée aux énergies subtiles, aux énergies de la nature. Elle ne s'est pas, un jour, découverte communicante avec les animaux, tout bonnement elle a grandi avec cela... Toute petite, elle discutait déjà avec les animaux sans s'en rendre compte. En grandissant elle ne s'est pas fermée à ce genre de communication alors que la plupart des gens oublient et ne développent pas. Flavie elle, en aidant les animaux, a eu cette curiosité d'aller chercher les informations et s'est rendu-compte que ce qu'elle recevait était exact. Et dans ce cas, il fallait continuer dans cette voie. Tout est devenu purement communication animale.
Les enfants eux se referment très vite à cette relation, parce que nous sommes dans une société où nous avons tendance à négliger notre côté intuitif. Nous développons le côté mental en laissant le côté intuitif à l'abandon. Flavie a gardé présente cette intuition très active et ouverte.

Pour Flavie communiquer avec les animaux, avec la nature, les arbres, ne pose aucun problème et ne provoque aucun tort. Le monde animal n'est ni cruel, ou méchant, donc il n'effraie pas, au contraire il nous permet de recevoir de très beaux messages, des histoires poignantes.
"Je me remémore, dit-elle, ce chien qui est venu en aide à un petit garçon, c'était très touchant, saisissant même, la preuve d'amour était immense. L'animal a attiré l'attention sur lui alors que la problématique n'était pas du tout la sienne mais celle du petit de 5 ans. C'était un chien vivant bien sûr, car je communique aussi avec les animaux ici, autour nous."
Flavie communique avec les animaux défunts. Il n'y a d'ailleurs qu'avec des humains défunts qu'elle ne communique pas. C'est un choix. Il lui arrive parfois de communiquer avec les humains mais c'est uniquement quand ils ont besoin d'aide, par exemple quand elle se retrouve face à des personnes gênées par des entités, alors, elle demande que ces entités puissent partir en paix dans la lumière. C'est la seule situation où en effet elle échange avec les humains sinon jamais elle ne les appelle. C'est pourquoi il est donc absolument inutile d'amener des photos d'humains défunts pour communiquer, elle ne le fera pas...  (lire la suite)

SAMEDI 24 OCTOBRE 2020

SCIENCE ET SPIRITUALITÉ EST-CE LA FIN DE LA GUERRE FROIDE ? par :  M. Philippe Brosemer
" La science mainstream reconnaît-elle certains phénomènes paranormaux ? Qu'en disent certains scientifiques éminents du CNRS ? La physique quantique est-elle le pont tant attendu par les spiritualistes pour faire la jonction entre ces deux mondes ? ". C'est ce dont M. Brosemer se propose de nous instruire. Préparez vos questions, il partagera avec nous son savoir.

M. Philippe Brosemer évolue dans le monde de l’ésotérisme depuis bien longtemps. Pendant plusieurs années, il fut gérant de la librairie “La Clé Astrale” à Lille. 
I
l est praticien, thérapeute et formateur en énergétique. Il est clairvoyant, magnétiseur, radiesthésiste, énergéticien, et pourra aussi vous emmener dans le monde des tarots, des oracles, ou du pendule. M. Brosemer est également Maitre-enseignant en Reiki. Il complète ses connaissances avec encore d’autres techniques... 
 Son objectif est le soin holistique, qui traite à la fois le physique, le mental, l’émotionnel et le spirituel... (lire la suite)

Brosemer philippe 1

La partie expérimentale sera assurée par : Mme Véronique du Bois
Véronique a 10 ans lorsque sa médiumnité, en dormance jusque là, s’exprime subitement suite au choc émotionnel qu’est pour elle le décès de sa grand-mère. En effet quelques mois après ce décès, Véronique entendait celle-ci l’appeler par son prénom. 
A partir de l’adolescence elle mettait en place cette faculté extra-sensorielle par les rêves, par les intuitions et surtout avec l’Oracle de Belline que pratiquait sa mère.
Adulte, les images du passé, du présent, du futur et d'autres dimensions, lui arrivent en nombre, pour des personnes rencontrées et pour elle-même. 
C’est par la clairaudience, la clairvoyance et particulièrement par l’empathie qu’elle reçoit les informations pour les autres... (lire la suite)

 

Verojar

SAMEDI 28 NOVEMBRE 2020

MALADIES ACCIDENTS HANDICAPS SONT-ILS TOUS KARMIQUES  : par Mme Annie Lombart
Après un courte définition du karma, Mme Lombart nous proposera sa vision de l'utilité des réincarnations, illustrée par quelques exemples. Elle répondra à nos questionnements comme : Tout cela est-il une loi de cause à effet ? La maladie est-elle une dette à régler ou pas ? En est-il de même pour toute forme de handicap ? Des maladies héréditaires ? Des femmes stériles ? Des enfants morts nés, des enfants martyrs ? Des suicides, dépressions, accidents ? Des maux à l'échelle individuelle ou à celle d'un pays tout entier... Tout cela laisse-t-il la place à un libre arbitre ? Quelles sont les conséquences sur notre vie, sur nos vies futures ...
Venez avec vos nombreuses questions se rapportant au sujet abordé, Mme Annie Lombart partagera, avec nous, toute sa connaissance acquise de longue date.

La partie expérimentale sera également assurée par Mme Annie Lombart
Mme Annie Lombart est médium depuis toujours. Ses premiers souvenirs d’enfance sont emprunts de ressentis, de visions dont personne autour d’elle ne bénéficie. Elle entend ce que personne n’entend. Quelques années plus tard, et sans doute pas par hasard, elle est victime d’une NDE, (en français : Expérience de Mort Approchée). Cet événement lui permit de découvrir l’autre côté du miroir. Elle connaît donc bien le domaine de la vie après la mort. Les nombreux témoignages qu’elle obtient de nos défunts lors de communications médiumniques depuis des années complètent ses connaissances sur la vie après la vie.
C’est en 1990 qu’elle crée et préside avec Roland Tavernier l’association “Le Chaînon du Hainaut Valenciennois” qui aidera à la connaissance de l’au-delà. (Mr Tavernier avait lui-même auparavant présidé le Chainon de Douai durant une dizaine d’année dans la lignée de ses nombreux prédécesseurs). 
Plus tard cette association prendra le nom de “Présence et Culture”... (lire la suite)

Logo valenciennes medium 1

SAMEDI 12 DÉCEMBRE 2020

UN APRÈS MIDI CONSACRÉ EXCLUSIVEMENT À UNE EXPÉRIMENTATION MÉDIUMNIQUE.
DES MÉDIUMS SONT INVITÉS À COMMUNIQUER AVEC VOS DÉFUNTS : 

Avec : Fabienne
Fabienne fait depuis longtemps de la médiumnité publique et a délivré déjà, des milliers de messages. De toutes ses rencontres elle reste marquée toujours quand une personne arrive en larme, quand elle ressort en larme, mais avec de petites étoiles dans les yeux et avec le sourire. L'objet de ces communications est d'apporter un soulagement aux personnes endeuillées avant tout. Pour elle, délivrer des messages de défunts ne laisse pas place à la prédiction de l’avenir. Ce n’est pas le but. Mais si lors de ces messages, elle a connaissance de phénomènes qui vont arriver, elle vous dira ces phénomènes car elle se sent toujours tenue, par déontologie, de vous en parler puisqu’ils peuvent être éclairant.... (lire la suite)

 

Fabienne

Avec : Mme Laurence Barré
Laurence a toujours su au fond d’elle même ses capacités extra-sensorielles. Elle n’aime pas le terme de don. Nous dirons donc capacité. Elle en a eu des preuves évidentes lors du décès de sa maman lorsqu’elle avait 11 ans, et au décès de son père quand elle en avait 22. En effet ses parents lui sont apparus et lui ont parlé chacun à leur tour lors de ces événements dramatiques pour la jeune fille qu’était Laurence. À l’époque elle ne fait pas état plus que ça de ses dispositions particulières, elle vit ce cadeau du ciel avec bonheur et sérénité. Elle l’a toujours accepté sans peine, elle était même en demande !
Ce “cadeau” lui a permis d’avancer dans la vie, d’être dans la compréhension. Il lui a permis d’être convaincue de la continuité de l’existence après la mort physique.
Mais c’est seulement à l’âge de 33 ans qu’elle prendra conscience de sa médiumnité vraie... (lire la suite)

Avec : M. Manuel Leclerq
Manuel a découvert son don tout petit vers l’âge de sept ans, sans jamais avoir fait de NDE. Ce potentiel il l’a accepté sans trop de problème, mais à cet âge là il se demandait quand même ce qui était en train de lui arriver et n’en parlait à personne. Un jour sa grand-mère recevait une voisine pour le café, il était assis devant elle, sagement, et derrière elle Manuel voyait des visages apparaître. Avouez que ça peut perturber ! Mais il n’en a pas parlé. Sa grand-mère habitait grand place à Arras, ceux ne sont que des maisons du XVIe siècle, des caves sur trois niveaux, il devait donc y avoir du monde. A cet âge là il croyait être le seul à avoir cette possibilité de vision. A l’adolescence se fut davantage de questions, elle le submergeaient mais il n’en parlait toujours pas. A 18 ans tout s’est accélérait, cette faculté est devenue très présente et très forte. Une fois adulte comme il dit, on vit avec, sans plus se poser de question, sans aucune gêne. C’est donc une fois adulte qu’il a enfin décidé de parler de sa perception extra-sensorielle, parce qu’à un moment il faut dire les choses. Il s’est dit que d’en faire profiter les autres, comme ça, en cadeau, se serait bien d'aider. Et depuis qu’il a commencé à en parler, ce phénomène s’est encore accentué. Cette médiumnité, Manuel se refuse à l’appeler un don. Pour lui c’est comme avoir le sens de l’orientation, on le développe ou pas. Pour lui, nous avons tous cette capacité en nous... Il faut peut-être rencontrer les bonnes personnes… (lire la suite)

DÉJÀ LA FIN DE L'ANNÉE

MERCI DE VOTRE FIDÉLITÉ

 

 

 

SAMEDI 25 JANVIER 2020

AUGUSTIN LESAGE - SA VIE SON OEUVRE : par : M. Jean-Jacques Dubois 
Comme pour un bon nombre de personnes du Haut de France Augustin Lesage est un illustre inconnu, Jean Jacques s’applique, comme d’autres, à ce que cette situation s’améliore. Il fait donc des conférences depuis une dizaine d’années afin de faire découvrir ce peintre médiumnique et cet homme simple. Prolixe dans ses oeuvres, nous sommes incapables d’en donner le nombre exact. De plus, généreux, il en a offert beaucoup, beaucoup se sont perdues, ou restent encore ignorées.
M. Jean Jacques Dubois se propose de vous retracer le parcours dans un monde ouvrier de cet Augustin, mineur, qui un jour entendit du fond de sa galerie, qu’il devait prendre pinceaux et se laisser guider. Il vous fera découvrir ou revivre les oeuvres d’Augustin dans ses différentes périodes de création. Conférence abondamment illustrée de photos.

Jean-Jacques Dubois: Né à Noeud-les-mines, Jean-Jacques grandit en Seine et Marne. Adulte il devient membre de France-Télécom puis responsable chez TDF. Il change alors régulièrement de région pour devenir un jour Lillois avant de vivre encore actuellement à Bruay la Buissière. Au printemps 2000 il adhère à l’association Augustin Lesage de Bruay-la-Buissière. Environ 5 ans plus tard il en devient le président et il l’est toujours aujourd'hui. ... (lire la suite)

CORAL POLGE - SA VIE SON OEUVRE : par Michèle Perrie
Coral Polge née le 22 septembre 1924 et décédée le 29 avril 2001. Elle avait cette aptitude à reproduire fidèlement les portraits de personnes décédées, des personnes qu’elle n’avait évidemment jamais rencontrées. Elle esquissait en aquarelle, au fusain, au crayon, les entités se présentant à elle. Elle avait cette faculté de créer des portraits psychiques.  Son don lui permettait de visualiser des personnes décédées puis de retranscrire leur portrait sur une feuille. Cette mission, promouvoir le message de la survie de l'âme après la mort, Coral est venue maintes fois l'exercer dans notre association le Cercle d'Études Psychologiques ici à Lille. Elle expliquait elle-même son don ainsi : « En fait, je ne vois pas les personnes que je dessine, je ne les entends pas, et honnêtement, je ne sais pas vraiment comment j’arrive à les dessiner. Je les ressens, tout simplement. Il y a aussi quelque chose qui ressemble à ce qu’on appelle le contrôle automatique, comme si quelqu’un guidait ma main et m’aidait à dessiner. C’est comme si la personne que je dessine, avec ses caratéristiques physiques et sa personnalité devenaient une partie de moi-même, et j’essaie de traduire davantage ce que je ressens que ce que je vois. Parfois, quand je commence un portait, je ne sais même pas si la personne va être une femme ou un homme. » Il est très difficile de chiffrer le nombre de portraits qu'elle a réalisés, par milliers sans doute, durant les 54 années que Coral offrit aux entités et à leurs proches à travers le monde.
Michèle Perrie, vice présidente de notre association, a reçu régulièrement pendant de nombreuses années la médium Britannique Coral Polge. Chaque invitation Coral logeait chez Mme Salembier, la présidente de l'époque et chez Michèle Perrie durant plusieurs jours, elle est donc la bonne personne pour vous la faire découvrir. C'est le mandat que s'est fixé Michèle grâce à une petite conférence "découverte" illustrée de moult portraits réalisés par Coral.

Partie expérimentale : Fabienne
Fabienne fait depuis longtemps de la médiumnité publique et a délivré déjà, des milliers de messages. De toutes ses rencontres elle reste marquée toujours quand une personne arrive en larme, quand elle ressort en larme, mais avec de petites étoiles dans les yeux et avec le sourire. L'objet de ces communications est d'apporter un soulagement aux personnes endeuillées avant tout. Pour elle, délivrer des messages de défunts ne laisse pas place à la prédiction de l’avenir. Ce n’est pas le but. Mais si lors de ces messages, elle a connaissance de phénomènes qui vont arriver, elle vous dira ces phénomènes car elle se sent toujours tenue, par déontologie, de vous en parler puisqu’ils peuvent être éclairant.... (lire la suite)

 

Fabienne

SAMEDI 22 FÉVRIER 2020

LA TRANS COMMUNICATION INSTRUMENTALE (TCI) par :
L' IFRES
Institut Français de Recherche et d'Expérimentation Spirite de Paris   
C’est une association créée officiellement en 1992 mais active depuis 1982, date à laquelle Joël Ury reçoit ses premiers messages en écriture automatique qui vont lui permettre de créer la technologie permettant la trans-communication. Entièrement en accord avec les fondements du spiritisme, l'IFRES ne recherche pas une nouvelle preuve de survivance de l'âme mais souhaite justement réactualiser la démonstration de sa réalité à travers une expérimentation utilisant la technologie de notre époque. Poursuivant l'œuvre des pionniers de la TCI (Trans-Communication Instrumentale), l'IFRES oriente ses recherches vers l'imagerie holographique (imagerie en trois dimensions) à l'aide de lasers qui devrait permettre aux esprits de se manifester de manière plus réaliste.   Depuis les débuts de l'ère humaine, les vivant ont toujours tenté de communiquer avec leurs morts et inversement. Depuis l'ère industrielle, la technologie a évolué de manière exponentielle et a permis aux chercheurs du paranormal de progresser. Joël Ury, membre fondateur de l'Institut Français de Recherche et d'Expérimentation Spirite nous retracera lors de cette passionnante conférence, l'évolution de la TCI depuis sa création en utilisant un langage technique abordable à tous. Joël Ury ne cache pas qu'il a été aidé par des techniciens désincarnés (par le biais de l'écriture automatique), désireux comme nous de pouvoir communiquer, pour mettre au point un système unique qui fait désormais le renom de cette association. Cette technique utilise la lumière cohérente plus connue sous le nom de Laser, d'une machine à brouillard et une caméra. Ce procédé nous donne des résultats époustouflants dont un grand nombre de photographies vous seront projetées. L'équipe complète maintenant les recherches vers le son en utilisant bientôt 60 "larynx" électroniques afin que les entités puissent aussi s'exprimer. Aujourd'hui période de tests et de réglages..... (lire la suite)

Partie expérimentale : Nicole Bourdier
Née à Poitiers, cadette d'une famille de 5 enfants, Nicole est née médium. En effet elle a toujours entendu et vu des choses et bien sûr elle pensait tout naturellement qu'il en était de même pour tout le monde. Tout allait pour le mieux lorsqu’elle s’aperçut que son entourage ne voyait ni n’entendait rien de ce qu’elle-même percevait. Dès lors Nicole comprit que la vie allait devenir compliquée pour elle jusqu’à ce qu’elle maîtrise ce que les gens appellent « ce don » mais qui, de son point de vue, s’appellerait parfois Calamité. Elle fut aidée, mais beaucoup plus tard, par des rencontres, des discussions avec des personnes qui vivaient les mêmes choses.
Voir, entendre l’invisible n’est pas facile. Cela lui fait peur parfois car en fait, comme elle l’explique, elle ne maîtrise pas grand chose. Si j’ajoute qu’elle peut sans le vouloir passer d’une dimension à une autre, et cela n’importe quand, c’est vous dire à quel point elle a pu vivre parfois des situations assez cocasses, ou même désagréables...  (lire la suite)
Maintenant, et cela depuis des années, Nicole, reçoit chez elle à Valenciennes...

Nicolebourdier cercle